Prévention


En 2004, grâce au financement de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, la Maison Jean Lapointe a débuté ses activités de prévention auprès de la population avec des ateliers portant sur le jeu problématique. En 2008, elle a intégré à ses services l’atelier Mon indépendance, j’y tiens ! afin de sensibiliser les jeunes de la 1re secondaire aux risques liés à la consommation d’alcool et de drogues. Depuis 2015, un nouvel outil de cybersensibilisation a vu le jour afin de sensibiliser les jeunes à propos de l'utilisation en équilibre des écrans.


Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies APTE

APTE est une stratégie intégrée de prévention qui s’adresse aux adolescents, aux parents et aux enseignants. Elle a été développée par le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) et son équipe de chercheurs reconnus. Elle a été soumise à une évaluation de type expérimental avec pré-test/ post-test et groupe contrôle en plus d’être évaluée et adaptée annuellement.

S’appuyant sur les normes sociales, les croyances des jeunes et l’harmonisation des messages, APTE a précisément pour but de cibler les comportements à risque des jeunes vis-à-vis les substances psychoactives en renforçant leurs croyances anti-consommation.  Elle vient également corriger les croyances erronées en matière de consommation de psychotropes.

Les composantes de la Stratégie intégrée APTE

APTE est la première stratégie intégrée de prévention au Québec. Elle comprend un livre d’information sur les drogues et cinq programmes à l’intention des adolescents et des personnes les plus significatives qui les entourent :
  1. Drogues : Savoir plus, Risquer moins : Information
  2. APTE Mon Indépendance, j’y tiens ! : Sensibilisation
  3. APTE de groupe : Prévention universelle
  4. APTE Parents : Prévention universelle
  5. APTE Enseignants : Prévention universelle
  6. APTE Individuel : Prévention ciblée

Les objectifs de la Stratégie intégrée

  • Persuader les adolescents non consommateurs d’alcool ou de drogues à ne pas commencer à consommer ;
  • Retarder l’âge d’initiation à la consommation pour les adolescents non consommateurs ;
  • Persuader les adolescents qui consomment à cesser ou à diminuer leur consommation ;
  • Réduire les risques associés à la consommation, et ce, particulièrement pour les consommateurs à risque, c’est-à-dire les adolescents ayant un problème de toxicomanie en émergence.

Principales caractéristiques de la Stratégie intégrée 

  • Tous les programmes de la stratégie APTE ont bénéficié d’une évaluation de type expérimental, avec pré-test / post-test et groupe contrôle ;
  • Elle comprend différents niveaux d’intervention (amis, famille, école, communauté, médias) ;
  • Les croyances des jeunes sont à la base de la stratégie APTE ;
  • Elle tient compte des stades de développement des jeunes (expériences et connaissances) ;
  • Elle réunit plusieurs partenaires, dont ceux du milieu scolaire ;
  • Elle est disponible dans les deux langues ;
  • Au Québec, le module APTE Individuel est le seul programme de prévention ciblée, validé scientifiquement, qui s’adresse directement aux jeunes ayant des problèmes de consommation en émergence.
Tableau_APTE

 

 


Mon Indépendance, j’y tiens !
 

logo_apte_prevention_alcool_droguesOffert par les animateurs de La Maison Jean Lapointe, ce premier module de la stratégie intégrée de prévention APTE s'adresse à tous les élèves de 1re secondaire partout au Québec. Depuis 2008, plus de 271 400 jeunes ont bénéficié de cet atelier.

Pendant cet atelier, d'une durée de 60 à 75 minutes, les jeunes sont invités à interagir avec l'animateur sur les contenus présentés. Les thèmes abordés durant l'acti­vité sont : les catégories de substances, les effets des drogues sur le fonctionnement du cerveau, les mécanismes et les symptômes de la dépendance, les principales croyances anti-consommation et les croyances pro-consommation qu'entretiennent les jeunes en matière de consommation, les stratégies pour faire face aux situations à risque et les ressources d'aide disponibles. À la fin de l'activité, un microlivre est remis aux élèves pour qu'ils puissent accéder facilement à certaines informations tirées du contenu de l'atelier et qui pourraient leur être utiles par la suite.
microlivres
Dans les jours qui précèdent l'activité, une affiche et un dépliant à l'intention du personnel scolaire sont distribués dans les écoles. Le dépliant décrit les objectifs de l'atelier, le contenu présenté, ainsi que les messages de prévention à promouvoir. Le personnel scolaire peut ainsi se préparer à répondre aux questions que pourraient se poser les élèves dans les jours qui suivent la présentation de l'atelier. De surcroît, ce matériel propose aux ensei­gnants des mesures de réinvestissement pédagogiques qui peuvent améliorer les effets souhaités de l'atelier de sensibilisation.

L'atelier Mon Indépendance, j'y tiens ! vise à valoriser les normes, les croyances et les comportements protecteurs que possèdent déjà la majorité des élèves de 1re secondaire. Ainsi à la fin de l'acti­vité, les élèves sont encouragés à participer à un concours intitulé Ma Passion, j'y tiens !, une activité qui leur permet de partager leur passion au moyen d'une vidéo, d'une photo ou d'un texte envoyé directement sur le site Web www.monindependance.ca. Un gagnant choisi chaque mois se voit offrir une récompense qui vient l'encourager à poursuivre cette activité qui le passionne.
Fondation Jean Lapointe
Grâce au soutien de la Fondation Jean Lapointe, l'atelier Mon Indépendance, j'y tiens ! est offert sans frais dans l'ensemble des écoles secondaires du Québec.


Comment déployer l'atelier Mon Indépendance, j'y tiens ! dans votre école ?

Communiquez avec La Maison Jean Lapointe au 514 288-2611 ou écrivez à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .
Visitez aussi son site Web à www.monindependance.ca.

 

À tout hasard

logoATH-ateliersensiLes jeux de hasard et d'argent font de plus en plus partie du paysage quotidien de la société québécoise. Plus de 80% de la population adulte s'adonne à des jeux de hasard et d'argent et des sommes impressionnantes y sont quotidiennement englouties. Environ 2 % de ces joueurs sont à risque de développer un problème de jeu, ce qui représente plus de 100 000 personnes au Québec. Les joueurs ont souvent une compréhension erronée ou des attitudes superstitieuses face à leurs chances de gagner, d'où la nécessité de recevoir une information juste sur les jeux de hasard et d'argent et les risques qu'ils représentent.

 
Depuis 2004, La Maison Jean Lapointe propose des ateliers de sensibilisation sur les risques liés aux jeux de hasard et d'argent auprès des jeunes en milieu scolaire et post-secondaire. Ce programme est subventionné par l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Au cours de l'année 2015-2016, plus de 9 000 personnes ont été rencontrées par l'équipe de La Maison Jean Lapointe, majoritairement des jeunes de 15 à 25 ans. Depuis la création du Programme, ce sont près de 120 000 personnes qui ont profité de nos activités de sensibilisation au jeu problématique.


La face cachée des écrans

Cybersensibilisation
L’atelier de cybersensibilisation
La face cachée des écrans vise avant tout la promotion de la santé dans un contexte non moralisateur où l’intelligence, le sens critique, et les intentions positives des jeunes sont valorisés (Prospective 2014). Il cible principalement la responsabilisation en lien avec l’axe du temps consacré aux activités en ligne, tel que décrit dans Biron et collaborateurs en 2011. L’atelier n’aborde pas la violence relationnelle sur le Net, la cyberintimidation, le téléchargement illégal, l’usurpation d’identité ou la pornographie. Ces derniers ne faisant pas partie de l’axe du temps consacré aux activités en ligne.

L’atelier de sensibilisation La face cachée des écrans préconise un enseignement interactif et participatif qui favorise les savoirs, savoir-faire et savoir-être des jeunes par le développement de leurs compétences. Comme il est valorisé de le faire dans un contexte de prévention en dépendance, l’atelier encourage les discussions entourant les préoccupations des jeunes, leurs intérêts et questions à partir de leurs connaissances. Il s’articule autour du thème général de l’équilibre et de la saine gestion du temps consacré à l’utilisation des écrans. Il facilite l’acquisition des connaissances et le développement de compétences. Il touche directement les préoccupations des adolescents sur le web : l’intégration au groupe et la quête identitaire. Tout cela enrobé dans un espace de discussion qui facilite l’émergence d’une pensée critique autour de l’utilisation de l’outil internet. Le thème de la cyberdépendance n’est pas abordé directement dans cet atelier ni le portrait type d’un cyberdépendant. Nous jugeons préférable de sensibiliser les jeunes aux situations à risque de les entrainer vers un usage excessif en leur enseignant les signes liés à une utilisation des écrans s’éloignant de l’équilibre. Cette façon de procéder évitera l'anxiété liée à un autodiagnostic de « cyberdépendance » que les jeunes seraient tentés de faire.

pixel
Vous désirez déployer un atelier
de prévention dans votre école
ou votre organisme?


Communiquez
 avec notre équipe !

Par téléphone:
514 288-2611, poste 305

Par courriel:
prevention@maisonjeanlapointe.org
 
MIJT-module-apte_2_01 MIJT-module-apte_2_02 MIJT-module-apte_2_03
 
 

pixel
Une formation pour outiller
les parents d'ados

La famille, plus précisément les parents, est la principale influence du développement d'un jeune, de sa naissance jusqu'au début de l'adolescence. Développée par le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD), l'application informatisée suivante vise à outiller les parents pour qu'ils puissent mieux contribuer aux efforts de prévention des toxicomanies auprès de leurs adolescents :
 APTE Parents - Jouez
  

Jeu_demystifie.jpg
Cliquez ici >

Les quelques minutes qu'exige cet atelier virtuel sur la prévention des risques associés aux jeux de hasard et d'argent pourraient vous éviter d’être pris à votre propre jeu…