Nomination à la Direction générale

Anne Elizabeth Lapointe nommée à la Direction générale de la Maison Jean Lapointe

COMMUNIQUÉ

MONTRÉAL, 8 mars 2019 - Le président du conseil d'administration, M. Luc Chabot, est heureux d'annoncer la nomination de Madame Anne Elizabeth Lapointe à titre de Directrice générale de la Maison Jean Lapointe. Tout d’abord intervenante auprès des joueurs pathologiques à partir de 2001, Anne Elizabeth a rapidement démontré sa capacité d’accepter de nouvelles responsabilités au sein de l’organisme, plus particulièrement au niveau du développement des programmes de prévention qui ont connu une croissance importante et dont elle devint la directrice en 2016. Elle a su relever avec brio plusieurs mandats d’envergure dans les dernières années, faisant d’elle la personne tout indiquée pour le rôle de directrice générale de la Maison Jean Lapointe.
 
Anne-Élizabeth LapointeSes nouvelles fonctions lui permettront de poursuivre son travail en prévention, tout en utilisant son leadership et son expérience au sein des programmes de traitement pour maintenir la tradition d’excellence dont bénéficient les programmes de la Maison Jean Lapointe depuis 1982.
 
« Le conseil d'administration de la Maison Jean Lapointe se réjouit de cette nomination », affirme le président M. Luc Chabot. « Qui de mieux placée qu’Anne Elizabeth Lapointe pour poursuivre l’œuvre de son père et accroître le rayonnement de la Maison au Québec. Sa vaste expérience et son leadership seront des atouts majeurs et nous voyons l’avenir avec beaucoup d’optimisme ».
 
Pour sa part, Jean Lapointe se dit heureux de la nomination de sa fille. « La nomination d’Anne Elizabeth à titre de directrice générale me remplit de joie et de fierté. J’ai toujours rêvé qu’un jour, quelqu’un de la famille viendrait reprendre ce flambeau allumé par ma propre dépendance à l’alcool. Je me sens déjà plus en paix avec la vie, sachant que la Maison Jean Lapointe est entre bonnes mains et qu’Anne Elizabeth sera encore là lorsque je n’y serai plus. »
 
 « Je suis honorée de cette nomination et de la confiance du conseil d’administration envers mon travail et mon implication. Je m’engage à poursuivre le travail de mes prédécesseurs et à faire de la Maison Jean Lapointe un havre de paix et d’harmonie pour nos employés et pour tous ceux qui ont recours à nos services, en collaboration intime avec la Fondation Jean Lapointe, dont le rôle est déjà bien connu au Québec. »
 
Cette nomination vient s’ajouter à une autre importante nouvelle pour Anne Elizabeth Lapointe.  Récemment, elle a été nommée au Conseil d’administration du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) par la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor. Elle pourra ainsi élargir le rayonnement de la Maison Jean Lapointe et ses programmes, particulièrement en prévention, ailleurs au Canada.
 
 

Le 28 jours sans alcool dépasse ses objectifs de collecte de dons!

503 682 $ récoltés pour la prévention de la consommation d’alcool, de cannabis et des autres drogues, par près de 10 000 participants et parrains
 
COMMUNIQUÉ

Montréal, 1er mars 2019 – Après un mois de février haut en couleur, le 28 jours sans alcool atteint son objectif de collecte de dons avec un total de 503 682 $ amassés par les participants et leurs parrains. 10 000 d’entre eux se sont engagés pour la cause pour permettre à la Fondation Jean Lapointe d’offrir des ateliers de prévention à 80 000 jeunes du secondaire à la grandeur de la province. 
 


« À la Fondation Jean Lapointe, nous sommes tellement reconnaissants de compter sur la générosité d’un si grand nombre de participants et de donateurs, qui ont fait équipe avec nous durant le mois de février, tout en prenant un temps de réflexion de la place qu’occupe l’alcool dans nos vies. Avec cette somme record, nous souhaitons que les gens comprennent encore plus qu’il s’agit d’une collecte de dons qui vise à financer des ateliers de prévention pour les adolescents sur les risques liés aux toxicomanies. Tout le monde est concerné par l’avenir de nos adolescents et il est encore possible de faire un don! On invite les entreprises à nous soutenir. », explique Annie Papageorgiou, directrice générale de la Fondation Jean Lapointe. 
 
Le futur des jeunes touche tout le monde
La prévention faite auprès des jeunes au bon moment dans leur développement a un impact majeur et les statistiques démontrent que cela fonctionne. Malgré tout, un jeune sur trois consomme de la drogue à 15 ans, ce qui indique à la Fondation Jean Lapointe qu’il y a encore énormément de travail à faire sur le terrain. 
 
« On ne le dira jamais assez : chaque don amassé nous aide directement à répondre à la demande des écoles pour donner gratuitement des ateliers sur les risques liés à la consommation d’alcool, de cannabis et des autres drogues à plus de 80 000 jeunes du secondaire, partout au Québec. Notre souhait est de pouvoir aller plus souvent dans les écoles et augmenter la fréquence jusqu’à la fin de leur secondaire, mais pour l’instant nous ne sommes pas en mesure de répondre à la demande. », souligne Mme. Papageorgiou.
 
Les entreprises embarquent dans le 28 jours
Le 28 jours a la capacité de se modeler à toutes les entreprises et de mobiliser les gens à réaliser le défi en groupe. Cependant, la Fondation Jean Lapointe rappelle que le Défi 28 jours sans alcool est avant tout une levée de fonds.
 
« C’est impressionnant le nombre de compagnies qui nous ont contactés cette année pour savoir comment nous aider dans notre levée de fonds. Nous devons souligner l’apport exceptionnel de plusieurs partenaires tel que Alice & Smith, Kombucha Mont-Ferréol, Microbrasserie Bockale, Nautilus Plus, Camellia Sinensis et les 25 heures Hockey, pour ne nommer que ceux-ci », ajoute Mme. Papageorgiou. 
 
Le prochain rendez-vous?
La 7e édition du 28 jours sans alcool débutera en décembre 2019, avec un objectif encore plus ambitieux qui sera dévoilé l’an prochain ! Tous les détails se trouveront au www.defi28jours.com.
 

Le Défi 28 jours sans alcool de retour en février

Dès le 1er février, le Défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe, ce mouvement plus grand que soi qui soutient la prévention de la consommation de l’alcool, du cannabis et des autres drogues chez les jeunes du secondaire partout au Québec, sera de retour pour une 6e édition.

Alors que les inscriptions sont déjà bien entamées, «l’effet 28 jours» battra son plein du 1er au 28 février 2019 en ayant pour objectif de récolter 500 000$ en dons et d’engager près de 10 000 participants.

Les Québécois ont adopté le 28 jours et c’est devenu un rendez-vous annuel pour plusieurs d’entre eux. L’objectif de cette 6e édition est de propager l’effet d’impact que chaque participant a sur les jeunes du secondaire grâce à leur don.

Participez dès maintenant au Défi 28 jours sans alcool en faisant un don de 28$ ou plus : https://fondationjeanlapointe.org/donnez-prevention-toxicomanies/

Pour tous les détails du Défi 28 jours sans alcool : www.defi28jours.com

Nomination

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances souhaite la bienvenue à Anne Elizabeth Lapointe, nouvelle membre de son conseil d’administration

Anne Elizabeth LapointeOTTAWA, 9 octobre 2018 – Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de sustances (CCDUS) est fier d’annoncer la nomation d’Anne Elizabeth Lapointe à son conseil d’administration. Il s’agit de l’une des cinq nominations par le gouverneur en conseil annoncées par la ministre fédérale de la Santé.

Mme Lapointe est la directrice générale du Centre québécois de lutte aux dépendances et de la Maison Jean Lapointe (volet programmes de prévention) depuis 2016. Elle possède 20 ans d’expérience dans le domaine des dépendances et de l’usage de substances, dont 15 années en prévention.

Selon Vaughan Dowie, président du conseil du CCDUS, « Le leadership et l’esprit stratégique de Mme Lapointe sont bien connus. Avec CCDUS qui travaille à concrétiser son mandat et à relever de nouveaux défis, Mme Lapointe aura un grand rôle à jouer au conseil. »

Parmi les champs de spécialisation de Mme Lapointe, mentionnons les dépendances comportementales, comme le jeu problématique, et la prévention et le traitement de la dépendance dans toutes ces formes. Elle a participé à la conception et à l’évaluation des programmes de prévention de la Maison Jean Lapointe et du Centre québécois de lutte aux dépendances – programmes qui aident plus de 100 000 jeunes chaque année.

« Le CCDUS accueille avec plaisir la nomination de Mme Lapointe à son conseil, a affirmé Rita Notarandrea, première dirigeante du CCDUS. Spécialiste reconnnue de son domaine, elle connaît bien les enjeux liés à l’usage de substances – en particulier ceux touchant la prévention et l’intervention auprès des jeunes – et elle jettera une lumière nouvelle et influera les travaux du CCDUS. »

Couramment bilingue, Mme Lapointe est titulaire d’un baccalauréat ès arts (communications et études des médias) et d’un diplôme en gestion de l’Université de Montréal, ainsi que d’un diplôme de 2ecycle en toxicomanie et éthique de l’Université de Sherbrooke.

Le CCDUS

Le CCDUS a été établi en 1988 par une loi du Parlement avec l’appui de tous les partis. Il assure un leadership à l’échelle nationale pour réduire les méfaits de l’alcool et de la drogue.

Le conseil d’administration du CCDUS se compose de 13 membres. Le président et quatre membres sont nommés par le gouverneur en conseil. Le recrutement des autres membres, appelés membres de la communauté, se fait à partir d’un certain nombre de secteurs, notamment le milieu des affaires, les groupes ouvriers et les organismes professionnels et bénévoles. Le mandat des membres est de trois ans et peut être renouvelé à deux reprises.

Brunch annuel de reconnaissance des bénévoles de La Maison Jean Lapointe 2018



Le 11 novembre dernier, l’équipe de la #MaisonJeanLapointe a reconnu la contribution exceptionnelle des 65 bénévoles qui donnent généreusement de leur temps pour aider les résidents dans leur rétablissement. En cette journée mondiale de #MardiJeDonne, la Maison souhaite remercier tous ces gens de coeur qui nous démontre jour après jour que c’est en étant présent l'un pour l’autre que l’on donne un sens à ce que l’on appelle la solidarité.



Plusieurs personnes ont voulu souligner toute leur gratitude et leur admiration aux bénévoles qui sont un exemple de dévouement et de générosité. Mentionnons Luc Chabot, président du conseil d’administration, Geneviève Lefebvre, Directrice générale des Programmes de traitement, Patrick Allaire, Coordonnateur des Programmes de traitement. Rodrigue Paré a pour sa part profiter de cette occasion pour faire un témoignage et remettre à chacun une copie de son livre autobiographique « L’armoire aux menteries »




Pour l’occasion, un photomaton a été installé afin que chacun puisse repartir avec des photos souvenirs de l’événement. Afin de préserver l’anonymat des bénévoles, seulement quelques photos sont partagées ici avec l’accord des personnes concernées. Catherine Avoine nous a aussi enchanté par son talent musical qui nous a accompagné tout au long du brunch.



Merci à tous d’avoir été présents ! Merci à vous pour tout le temps et l’énergie que vous avez consacrés chers bénévoles à aider les résidents et à vous engager dans votre propre rétablissement.

Merci au comité organisateur de l’événement et plus particulièrement à Julie et Lise. Merci à tous nos partenaires, notamment la Fondation Jean Lapointe.

Grâce au dévouement du comité et la générosité des nombreux donateurs, ce brunch fut un réel succès. MERCI !







btn_appelez_4

Écrivez-nous pour
information ou admission






Témoignages


Le jour où je suis entré à
la Maison Jean Lapointe