Éthique et confidentialité

De façon à offrir des services fiables et de qualité, la Maison Jean Lapointe s’est dotée d’un Code d’éthique qui s’applique à tout son personnel, aux bénévoles ainsi qu’aux membres de son Conseil d’administration. Voici, en résumé, les grands principes auxquels nous adhérons.

Attitudes et responsabilités

La Maison Jean Lapointe adhère aux normes morales et légales prévalant généralement dans notre société.
  • Nous tenons compte, en tout temps, du bien-être des clients-tes et de leur famille.
  • Nous n’utilisons pas de techniques contraires aux pratiques, lois ou normes morales généralement acceptées dans notre société.
  • Nous favorisons et appuyons toutes les mesures susceptibles d’améliorer la qualité et l’accessibilité des services aux personnes alcooliques, toxicomanes ou joueurs compulsifs.
  • Nos employés doivent participer au développement de leur profession par l’échange de connaissances et d’expériences avec des collègues ou des étudiants, par leur participation à des cours ou à des stages de formation ou par d’autres types d’activités connexes.
  • Nous travaillons à maintenir un climat d’équipe et de travail favorisant la réadaptation de nos clients-tes.

Égalité et autonomie des personnes

La Maison Jean Lapointe adhère au principe d’égalité des personnes, reconnaissant qu’aucune discrimination due à la race, à la religion, à l’âge, au sexe, à l'handicap, à la culture ou à l’orientation sexuelle n’est admissible.

Nous croyons à l’autonomie des clients-tes et à leur implication dans leur propre thérapie.
  • Nos interventions ont comme objectif d’amener le client-te vers une plus grande autonomie et nous privilégions sa participation dans toutes les décisions qui le concerne. Nous respectons ses croyances et ses valeurs.
  • Nous n'encourageons pas le client-te à développer une dépendance à l’égard du centre de traitement, mais tentons plutôt de l’amener à découvrir et à utiliser son propre potentiel et ses ressources personnelles. Nous privilégions sa participation dans les décisions qui le concerne.

Protection du client

La Maison Jean Lapointe reconnaît qu’elle doit protéger l’intégrité et le bien-être du client-te.
  • Nous collaborons avec les autres professionnels de la santé.
  • Nos employés sont préparés et disponibles à l’intervention de crise. Ils effectuent sur-le-champ les interventions nécessaires lorsque la vie ou la santé physique et mentale d’un client-te ou d’un membre de son entourage est en danger.
  • Nous ne faisons pas participer le client-te à des activités qui peuvent lui être nuisibles.
  • Nous nous engageons à ne pas faire usage de renseignements de nature confidentielle au préjudice du client-te ou en vue d’obtenir directement ou indirectement un avantage pour nous-même ou pour autrui.

Confidentialité

Nous reconnaissons que le client-te a le droit de recevoir des services strictement confidentiels.
  • Nous respectons les normes et les lois régissant la confidentialité.
  • En aucun temps, nous ne communiquons des informations sur le client-te, y compris celles qui indiqueraient qu'il a eu recours aux services de la Maison Jean Lapointe.

Qualité des interventions

La Maison Jean Lapointe reconnaît que le client-te a droit à des services adéquats et à des interventions de qualité.
  • Nous offrons une quantité, une qualité et une durée de services compatibles avec les besoins du client-te, plutôt que selon nos propres intérêts.
  • Nous utilisons des techniques de relation d’aide généralement reconnues dans le domaine de l’alcoolisme, des toxicomanies et de jeu pathologique.
  • Nous effectuons toujours une intervention selon un plan élaboré à partir d’une évaluation la plus complète possible de la situation du client-te.
  • Nous sommes conscients des limites de notre champ d'action et dans son meilleur intérêt, dirigeons, si nécessaire, le client-te vers d'autres ressources.

Compétences des employés

Nous reconnaissons la nécessité pour nos employés de posséder des compétences spécifiques pour bien remplir leurs fonctions.
  • Nous nous assurons qu’ils acquièrent, maintiennent et développent les compétences nécessaires au type d’intervention qu’ils pratiquent.
  • Nous n’utilisons que des techniques pour lesquelles nos employés possèdent la formation et l’expérience. Nous ne conseillons pas les clients-tes dans des domaines qui ne relèvent pas de notre compétence.

Congruence et clarté du lien avec le client

La Maison Jean Lapointe et ses employés désirent promouvoir le bien-être des clients et des personnes qui font appel à leurs services. En acquérant et en utilisant leurs connaissances du comportement humain, les employés doivent respecter la dignité et la valeur des individus et préserver leurs droits humains fondamentaux.

En conséquence, leurs rapports avec les clients-tes de la Maison Jean Lapointe doivent être régis par des règles qui doivent aller dans le sens des droits et obligations mentionnés précédemment. Ces règles s’appliquent à tous les contacts avec les clients-tes ou les ex- clients-tes, au travail ou en-dehors du travail et à tout ce qui pourrait affecter un client-te de manière adverse ou encore, qui pourraient causer du tort à la Maison Jean Lapointe.
  • L’employé ne doit pas contracter de lien économique avec les clients-tes.
  • L’employé sauvegarde en tout temps son indépendance professionnelle et évite toute situation où il serait en conflit d’intérêt. Sans restreindre la généralité de ce qui précède, l’employé est en conflit d’intérêts :
    a) Lorsque les intérêts en présence sont tels que son jugement et sa loyauté envers le client-te pourraient être affectés.
    b) Lorsque des possibilités d’avantages personnels directs ou indirects, actuels ou éventuels peuvent influencer son intervention.
  • Lorsqu’un client-te désire porter plainte concernant les services qu’il reçoit, l’employé doit l’informer de la procédure à suivre et des personnes à qui il peut s’adresser.

Comportements abusifs ou qui pourraient faire croire à l’exploitation des clients

  • Les employés accordent une attention particulière à maintenir des propos respectueux. Ils évitent de dévoiler des informations inutiles aux fins de la discussion et pouvant causer des préjudices aux clients-tes.
  • En toutes circonstances, l’employé fait preuve de respect pour les clients-tes et ce, même dans les situations de contrôle et de confrontation (renvoi, non-conformité aux règles, etc.).
  • Tout abus vis-à-vis un client-te, qu’il soit verbal ou physique, ne peut être toléré. La même règle s'applique pour les comportements qui sont dégradants ou qui visent à séduire.
  • Les relations non professionnelles (affectives, sexuelles, sociales, économiques) avec les clients-tes sont interdites pour une période de deux ans suivant la fin de tout programme ou relation thérapeutique que le client-te a entretenue avec La Maison Jean Lapointe.
  • Les employés ne peuvent entretenir des relations d'affaires avec des clients-tes ou ex- clients-tes de la Maison Jean Lapointe pour une période de deux ans suivant la fin de tout programme ou relation thérapeutique que le client-te a entretenue avec la Maison Jean Lapointe
Bibliographie disponible sur demande
btn_appelez_4

Écrivez-nous pour
information ou admission






les services aux entreprises

Témoignages


Le jour où je suis entré à
la Maison Jean Lapointe