« Il ne s’agit pas de tout changer, mais seulement de poser un premier
     geste d’amour envers vous-même... » Jean Lapointe
Jean Lapointe_Jean-Charles-Labarre
MJL_10_accueil-une-reference_C1V1

Écrivez-nous pour information ou admission:






btn_appelez_4

pixel


Vous désirez déployer un atelier
de prévention dans votre école
ou votre organisme ?

Communiquez avec nous sans tarder!


Par téléphone:  514 288-2611

Par courriel:
prevention@maisonjeanlapointe.org
MIJT-module-apte_2_01 MIJT-module-apte_2_02 MIJT-module-apte_2_03
 

Les services d'aide aux entreprises

Alcoolisme, toxicomanie et jeu pathologique : une réalité dans les entreprises. Ces dépendances chez certains employés peuvent engendrer de nombreuses conséquences pour une entreprise. En effet, le Centre patronal de santé et sécurité au travail1 estime qu’un employé sur dix est aux prises avec un problème de dépendance et qu’à peine 30 % d’entre eux demandent de l’aide.

bulles_01 Dans le même ordre d’idées, une étude québécoise 2 estime que l’abus de substances psychotropes au travail peut entraîner un rendement inférieur de 30 % à la moyenne des employés. De plus, la perte de productivité au travailreprésenterait un coût important pour les entreprises, notamment par de l’absentéisme, des accidents, des hospitalisations, des congés de maladie et de l’invalidité.

La Maison Jean Lapointe, depuis sa fondation en 1982, suit l’évolution des contextes de consommation et s’adapte aux nouvelles réalités. Nous sommes en mesure d’accompagner efficacement les personnes aux prises avec un problème d’abus ou de dépendance, ainsi que leur entourage, et de leur apporter des pistes de solutions adaptées à leur situation particulière.

51105006_xl-monoc3-2-saeLes grands principes qui sont au cœur de notre philosophie d’intervention sont : la dépendance est une maladie qui affecte la condition physique, psychologique et spirituelle des personnes dépendantes; l’abstinence est l’objectif et l’implication dans les groupes d’entraide est privilégiée.  Orienté en individuel par un conseiller et exposé aux différentes thématiques abordées en cours de thérapie, notre modèle d’intervention appuie et soutient l’employé afin de lui permettre de retrouver son équilibre et d’amorcer un processus de changement dans l’abstinence.




LES SERVICES D’AIDE AUX ENTREPRISES

Lorsqu’un gestionnaire doit intervenir auprès d’un employé dont les comportements semblent indiquer un problème d’abus ou de dépendance (alcool, drogues ou jeu), la situation peut être à la fois complexe et délicate. La Maison Jean Lapointe propose un service d’aide et d’accompagnement avant, pendant et après la thérapie de votre employé.

OBJECTIFS

  • Informer les gestionnaires sur la nature et les effets de l’alcoolisme, de la toxicomanie et du jeu pathologique
  • Soutenir la démarche de l’employeur auprès de l’employé afin de répondre à ses besoins et ainsi le diriger vers le bon programme de traitement
  • Aider l’employé à cesser sa consommation d’alcool ou de drogues ou à renoncer aux jeux de hasard et d’argent, afin qu’il retrouve un équilibre personnel et professionnel
  • Bâtir avec l’employeur une relation durable de confiance basée sur le respect, la confidentialité et le professionnalisme 

REPÉRER LES SIGNES

Voici quelques indices et symptômes que l’on observe fréquemment chez une personne qui a une problématique de dépendance à l’alcool, aux drogues ou au jeu :

  • Absences ou retards fréquents
  • Pauses fréquentes ou prolongées
  • Yeux rouges et regard vitreux, démarche instable, problèmes d’élocution
  • Somnolence ou envie irrésistible de rire
  • Réflexes au ralenti, coordination déficiente
  • Diminution de la concentration, de la vigilance et baisse de la productivité
  • Changements d’attitude (ex. : impatience, réactions imprévisibles, impulsivité)
  • Tremblement des mains, pertes de mémoire, odeur d’alcool ou de cannabis, changement au niveau de l’apparence physique
  • Maladie, blessures et invalidité plus fréquentes
  • Relations difficiles avec les collègues, conflits, évitement des rencontres de supervision

Lire la suite...

Communiqués

Vif succès du brunch « Reconnaissance des bénévoles »

Le 20 novembre dernier, plus de 120 personnes, bénévoles, employés et membres du conseil d’administration de La Maison Jean Lapointe ont participé au brunch « Reconnaissance des bénévoles », à l’hôtel Sandman de Longueuil. Lire la suite...

Avis de nomination

Deux nouvelles directrices générales à La Maison Jean Lapointe

Le président du conseil d’administration, Monsieur Luc Chabot, est heureux d’annoncer la nomination de Madame Anne Elizabeth Lapointe à titre de directrice générale des Programmes de prévention et de Madame Geneviève Lefebvre en tant que directrice générale des Programmes de réadaptation de La Maison Jean Lapointe. Lire la suite...
 

Un outil pour mieux encadrer les jeunes

La famille, plus précisément les parents, est la principale influence du développement d'un jeune, de sa naissance jusqu'au début de l'adolescence. Développée par le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD), l'application informatisée suivante vise à outiller les parents pour qu'ils puissent mieux contribuer aux efforts de prévention des toxicomanies auprès de leurs adolescents :
 
 

ArreteAmaison_2015-300

La Maison Jean Lapointe est un centre de traitement certifié par le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

sante_services_sociaux_quebec

Jeu_demystifie.jpg